Adaptation du PSSC à la communauté sud-asiatique de la région de York

Adaptation du Programme de sensibilisation à la santé cardiovasculaire (PSSC) à la communauté sud-asiatique de la région de York : Évaluation de la participation des bénévoles et de l’impact du genre et de l’ethnie sur la participation au programme.

Les chercheurs :

  • Janusz Kaczorowski BA, MA, PhD | (Chercheur principal) Directeur de recherche et Professeur, Département de Médecine de famille et de médecine d’urgence, Université de Montréal.
  • Tamara Daly Ph.D | (Chercheure principale) Professeure associée, Chaire de recherche en genre, travail et santé des IRSC, Faculté de la santé, Université de York.
  • Farah Ahmad, MBBS, MPH, PhD | Professeure associée, École de Gestion et de Politiques de santé, Université de York.
  • Ricardo Angeles MD, MPH, MHPEd, PhD | Assistant Professeur – Adjoint, Département de Médecine de famille, Université McMaster.
  • Magali Girard PhD, MSc | Coordonnateur de recherche, Centre de recherche du CHUM.
  • Larry Chambers PhD, FACE, Hon FFPH (UK), FCAHS | (Collaborateur)  Scientifique  FCAHS et ancien Président (2001-2011), Institut de recherche Bruyère, Ottawa.
  • Tania Xerri | Directrice, Réseau d’apprentissage et de Leadership en santé, Université de York.
  • Iffath Syed BSc, MPH, PhD (c)
  • Vasanthi Srinivasan

Contexte :

Cet important projet met en commun plus d’une décennie de travail de recherche fait dans le cadre du Programme de sensibilisation à la santé cardiovasculaire (PSSC) afin de réduire l’impact des maladies cardiovasculaires dans la communauté sud-asiatique de la région de York, en Ontario. Par une série d’études, le PSSC fut validé en tant qu’intervention adéquate pour réduire la pression artérielle des participants, pour encourager des habitudes de vie saines et pour optimiser leur pharmacothérapie.

Objectifs :

Ce projet vise à étendre les succès déjà démontrés du PSSC en raffinant le matériel et les approches déjà développés pour s’adapter à la communauté sud-asiatique de la région de York en Ontario. Il vise aussi à évaluer le modèle de type bénévole du programme et à identifier les impacts du genre et de l’ethnie des participants sur le programme.

Résultats :

En attente.

Implications :

Le succès de ce programme pourrait mener, tel que déjà constaté dans la population caucasienne, à la réduction de la pression artérielle des participants, à leur développement de saines habitudes de vie et à l’optimisation de leur pharmacothérapie, et, par le fait même, à la réduction des maladies cardiovasculaires dans cette population.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *