CHAP-EMR : Un projet pilote

Programme de sensibilisation à la santé cardiovasculaire – Dossier médical électronique (CHAP-EMR) : Un projet pilote.

Chercheur(e)s :

  • Simone Dahrouge, PhD | Directrice de Recherche et Scientifique, C.T. Lamont Primary Health Care Research Centre, Institut de Recherche Bruyère, Ottawa.
  • Janusz Kaczorowski BA, MA, PhD | Directeur de Recherche et Professeur, Département de Médecine de famille et de Médecine d’urgence, Université de Montréal.
  • Larry Chambers PhD, FACE, HonFFPH(UK), FCAHS | Scientifique et Ancien Président (2001-2011), Institut de Recherche Bruyère, Ottawa.
  • Lisa Dolovich BScPhm, PharmD, MSc | Directeur de Recherche et Professeur, Département de Médecine de famille, Université McMaster. Scientifique et Directeur associé, Centre d’Évaluation des médecines, St Joseph’s Healthcare, Hamilton.
  • Laura Muldoon MD, MPH, FCFP | Somerset West Community Health Centre, Ottawa.
  • Richard Birtwhistle MD, MSc, CCFP, FCFP | Centre for Studies in Primary Care, Queen’s University.
  • David Barber MD | Department of Family Medicine, Queens University.
  • Jyoti Kotecha MPA, CChem, MRSC | Centre for Studies in Primary Care, Queen’s University.
  • Clare Liddy BSc, MD, MSc, CCFP, FCFP | C.T. Lamont Primary Health Care Research Centre.
  • Marie-Hélène Chomienne | Faculty of Medicine, Departments of Family Medicine and Epidemiology and Community Health, University of Ottawa.

Contexte :

L’essai PSSC original a démontré son efficacité dans des communautés d’Ontario, de petite à moyenne taille, rurales et semi-urbaines, avec des séances se déroulant dans des pharmacies communautaires et des participants invités via des invitations à la grandeur de la communauté. Il est probable que certains aspects du programme nécessiteraient une adaptation pour pouvoir être implantés dans le centre-ville d’une large communauté urbaine. Le groupe de travail PSSC, composé de chercheurs, a été enrichi de chercheurs étant aussi médecins de famille, afin de développer une stratégie pour implanter les séances du PSSC dans des pratiques interprofessionnelles de soins de première ligne au centre-ville d’Ottawa, désservant une population d’aîné(e)s diversifiée.

Objectif :

Les objectifs premiers du projet pilote CHAP-EMR sont d’évaluer la faisabilité (1) d’implanter le PSSC dans les pratiques de médecine de famille urbaine (Centre de santé communautaires et Groupes de Médecine de famille) dans le centre-ville d’Ottawa, et (2) de collaborer avec le Réseau de surveillance sentinelle en soins de première ligne du Canada (CPCSSN) pour extraire les données des dossiers médicaux électroniques dans le but de sélectionner les patients et d’analyser les données.

 Méthodologie :

  • Les médecins de famille des Centres de Santé communautaire et des Groupes de Médecine de famille sélectionnés dans le centre-ville d’Ottawa seront invités à participer au projet pilote CHAP-EMR.
  • S’ils acceptent, ils pourront inviter leurs patients âgés de 65 ans et + à assister à une séance du CHAP-EMR, où des bénévoles dûments formés les aideront à compléter une évaluation de leur santé cardiovasculaire, incluant un questionnaire de santé et la mesure de leur pression artérielle, de leur taille, de leur poids et de leur tour de taille.
  • Les participants du CHAP-EMR seront référés à des ressources communautaires locales pertinentes à leurs besoins et leurs objectifs en terme de santé cardiovasculaire.
  • Pour faciliter le suivi, et avec leur consentement, les médecins de famille des participants recevront de l’information sur la participation de leur patient aux séances du CHAP-EMR et sur les ressources communautaires auxquelles ils auront été référés.
  • L’équipe du CHAP évaluera les expériences des participants et leur satisfaction via des questionnaires avec eux, avec leur médecin de famille et avec leurs intervenants en soins de première ligne.
  • L’équipe du CHAP décrira aussi la faisabilité d’extraire des données sur les dossiers médicaux des patients pour leur sélection et la mesure de l’impact du CHAP sur leurs résultats cliniques.

Résultats :

En attente.

Implication :

Ce projet pilote pourra supporter de futurs projets pilotes du PSSC et des initiatives pour améliorer la prévention et la prise en charge des maladies chroniques dans la région de Champlain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *